Sélectionner une page

JOUE-LES-TOURS

Conseil municipal 21 février 2019

Débat sur le rapport des orientations budgétaires

(Extrait de l’intervention de Véronique Péan)

Où le maire, Frédéric Augis, a-t-il passé ces derniers mois ? Dans quel havre de paix et de concorde a-t-il passé la Toussaint, Noel, le Jour de l’An ?

Nous, à Joué, dans le quartier de la Rabière,  nous avons subi les incendies, les agressions, les trafics en tous genres, la montée des haines ; il a fallu le couvre-feu pour rétablir l’ordre après Noël. Aujourd’hui le quartier est classé en zone de reconquête républicaine…

Toute la France en a entendu parler ; pas Monsieur Augis  et sa majorité ! Ils s’indigneront que je résume Joué-lès-Tours au seul quartier de la Rabière. C’est pourtant bien ce que fait l’opinion, c’est à dire les gens, les médias, les entreprises.

Il n’y a pas un mot dans le rapport présenté au conseil municipal qui fasse allusion aux évènements. Pas un mot pour redonner confiance aux habitants et aux entreprises, pas un mot pour restaurer l’image de la commune, pas un mot pour montrer que la Municipalité prendra ses responsabilités.

Le problème n° 1 de Joué ce n’est pas hélas, la qualité de ses espaces verts ou le confort de ses gymnases, c’est plutôt la paix sociale, la sécurité dans les rues, l’intégration de toutes les jeunesses. Le problème de la Rabière, tant qu’il n’aura pas été résolu, continuera de plomber la commune.

Ce n’est pas avec des millions d’euros empruntés que ces questions se résoudront, mais avec une politique déterminée et résolue que l’actuelle municipalité est incapable de concevoir.

Véronique Péan

Conseillère municipale de Joué-lès-Tours

Conseillère régionale du Centre-Val de Loire