Sélectionner une page

Violences à Tours:jusqu’où cela ira-t-il ?

L’agglomération tourangelle a subi depuis deux mois une série d’évènements inquiétants pour la sécurité : vols en série directement liés aux filières de mineurs isolés étrangers,voitures brûlées à Joué-Lès-Tours, rixes entre bandes armées dans un centre commercial, insécurité permanente dans certains « quartiers » de non-droit où les armes et la drogue circulent quasi-librement, des policiers obligés de faire usage de leur arme de service pour arrêter un repris de justice récemment libéré, qui fonçait sur eux avec une voiture…

Le dernier en date, le 7 août, à Tours une policière de la BAC blessée pendant l’interpellation de deux « racailles » circulant sur un scooter volé, en possessions de drogue et d’un 9mm automatique … trop c’est trop!

Quand les services de l’État et les élus en responsabilité vont-ils enfin agir?

Le constat est sans appel : au-delà du manque d’effectifs chronique dénoncé par les services de police c’est surtout le laxisme du ministère de l’Intérieur et de l’exécutif national qui sont responsable du sentiment d’impunité dont les « racailles » profitent avec de plus en plus de culot !

Pour le Rassemblement National combattre la délinquance et rétablir l’ordre passent par une police renforcée, remotivée et soutenue, et par une justice qui mettra les voyous sous les barreaux au lieu de chercher à les excuser par tous les moyens.

Daniel FRACZAK

Délégué départemental RN37